Sortie club rouge dimanche 29 août 2021

Vu que personne ne voulait s’en occuper et devant l’insistance de Pierre qui m’a promis une 🍺en contrepartie, je décide de m’occuper du compte-rendu de la sortie club rouge du dimanche 29 août 2021. En même temps, on n’était que deux… Après un cuisant échec lors de ma proposition le week-end dernier et après un second échec un peu moins cuisant ce week-end (oui, il faisait moins chaud…), nous ne sommes repartis qu’à deux sur les terres du 04 de manière à pouvoir rouler surtout dans des massifs forestiers qui nous ouvrent les bras. NDLR : les massifs vauclusiens ont été fermés une partie de l’été.

Rédacteur / GO : StéphGéo

En pleine nature

Le déroulé

Thierry et moi sommes donc partis d’un nouveau point de départ dans l’arrière pays de Corbières. Par hasard nous avons suivi notre sentier déjà connu et avons remarqué le nouveau balisage FFC n°24 rouge que nous avons suivi sur une bonne longueur. Un peu de piste pour se mettre en jambe et après c’est direct du single en montée à coup d’épingles et de sols techniques, enchaîné par du single descendant pas raide mais technique avec des petites marches qui s’enroulent naturellement et des passages quand même un peu osé qui se passe surtout avec de la lucidité.
La descente sur Corbières se fait par un gros single descendant technique plein de galet et de marches plus conséquentes. Une fois le terrain reconnu, ça passe crème comme on dit dans le milieu de la pâtisserie !
Pour la suite, on a décidé de suivre entièrement le circuit balisé, qui nous emmène dans le centre même de Corbières, joli petit village drainé par de la vigne d’un côté, de la vigne de l’autre côté et de la vigne au centre. Jusque là c’est plutôt sympa. La remontée dans le milieu végétal est par contre moins agréable au niveau physique et paysager car on en chie un peu pour pas grand chose sur de la DFCI. Il faut privilégier une remontée bien en amont du village par une petite DFCI mais qui emmène sur du single bien joueur et termine par un sentier plat en balcon au-dessus du torrent jusqu’au « trou du loup ». Pour cette fois pas grand monde au balcon (comme on dit dans le milieu de….).
Nous avons enchaîné dans les singles de la rando de Ste Tulle faite il y a quelques années et encore bien tracés, à coup de descentes et montées sous couvert végétal.
La fin est notre préférée, la descente en single technique jusqu’aux dalles du torrent, petit coin de baignade et de détente…quand il y a assez d’eau (nous avons d’ailleurs bivouaqué à ce même endroit en juin !).

Sachez d’ailleurs qu’il y avait dimanche de beaux petits poissons, mais n’y connaissant rien aux marques de poissons, j’ai envie de vous dire que c’était des truites, ça passe toujours ! La remontée est banale, un petit retour par la DFCI jusqu’à la voiture. AH OUI ! Cette fois ci on avait pensé à prendre une bouteille de bière fraîche pour l’arrivée 😅

Les chiffres du jour

25,28 km / 722 mD+