VTT’LUB Pertuis aux Gets pour les championnats du monde VTT 2022

Nico, membre du club VTT’LUB Pertuis, est allé assister les 27 et 28 Août derniers aux championnats du monde de VTT qui se déroulaient cette année en France, dans la station alpine des Gets, et a pris un peu de son temps pour nous raconter son expérience, qu’il a partagée avec sa fille et Thibault, autre adhérent du club.

Rédacteur : Nico

La genèse

L’idée d’aller aux Gets vient bien sûr de cette nouvelle passion pour le VTT depuis 2 ans. Passion légèrement transmise à ma fille. Lors du visionnage d’une course XC, les commentateurs ont parlé de l’épreuve mondiale, en France, aux Gets. Ma fille, entendant « coupe de monde de VTT en France », me demande où se situe les Gets. Je lui montre sur une carte et elle me demande si nous pourrons y aller. Je dis alors que oui. Elle explose alors de joie et me dit qu’elle est trop contente de voir Loana Lecomte ! Je prépare donc ce voyage. En même temps, j’en parle au club et seul Thibault veut venir. Go !

Le récit

Nous sommes partis samedi matin, 8h30, pour arriver aux Gets aux alentours de 15h. Nous passons rapidement à l’hôtel pour y poser voiture et affaires, et prendre ensuite la navette prévue pour l’événement (car impossible de se garer sans marcher au moins 30 minutes pour se rendre sur place).

Nous arrivons en tant que spectateurs sur la fin de l’épreuve DH homme, juste au moment du passage de Benoît Coulanges. Énorme ambiance sur le bas de la piste !

Nous montons le long du parcours, au niveau de la dernière double, avant le virage final. Les derniers concurrents passent, donnant le titre mondial à Loïc Bruni. C’est alors qu’une déferlante humaine se rue au niveau du podium pour fêter le titre de Loïc mais aussi les 3 premières places françaises. Les tronçonneuses (sans chaîne ni guide), les vuvuzelas, les fumigènes et cette marée humaine nous font vibrer (dans le bon sens). Quel pied !!!!

Le lendemain, nous arrivons pour assister à la course U23 Homme et soutenir le meyrarguais Mathis AZZARO. Nous nous plaçons au dernier virage avant la ligne droite, juste après le passage des rochers. L’ambiance est plus calme que la veille, mais celle-ci monte en intensité. Arrive le dernier passage de Mathis pour le titre de vice champion du monde XCO U23. Bravo à lui pour son épreuve et merci pour son accessibilité l’après-midi, une belle rencontre.

En parlant de l’après-midi, voici le moment attendu par ma fille : la course de Loana. Après un échauffement de sa voix en U23, ma fille donne tout pour encourager Loana, qui finira 4e. A retenir la prestation de Pauline Ferrand-Prévot qui a fait une course exceptionnelle sur son semi-rigide, en distançant toutes les concurrentes dès le premier tour. Bravo pour son titre mondial !

Vient le moment de la course Élite Homme. L’ambiance est aussi monstrueuse. Le rythme des coureurs et l’intensité des passages sont exceptionnels. Un Nino Schurter dans toute sa splendeur et des français un peu à l’abandon sur cette piste sèche et technique. Voilà, la fin de l’épreuve avec Nino en champion du monde.

Nous passons dans les rues des Gets, au milieu des stands et à côté du stand France. Merci à la team France (participants et Staff) d’avoir pris le temps de parler avec tout le monde !!

C’était donc notre première coupe du monde VTT et j’espère en vivre d’autres….

Merci aussi à Thibault d’être venu et à ma fille de nous avoir suivi et supporté durant tout le week-end.

L’album photo

Les vidéos

Grosse ambiance !
Les français impériaux en descente
La marée humaine pendant le podium 100% français de la descente
L’arrivée de Mathis Azzaro en U23 – vice-champion du monde !
Pauline Ferrand-Prévot part devant Loana Lecomte
Elle fait la différence dans les parties techniques…
… et dans les montées
Le départ du XCO Elite Homme